Les courbes de la seconde vague commencent à s'aplanir, mais la crise du coronavirus est loin d'être terminée. D'autant plus que son impact n'est pas seulement sanitaire. À Mons, le conseiller communal John Joos s'inquiète des perspectives à long terme.

"Cette crise pandémique est un événement "imprévisible", majeur et historique dont les conséquences vont s’étendre plus fortement sur le long terme tant sur le plan économique que social", relève le conseiller Citoyen. "Or, jusqu'à maintenant, le plan d’urgence sanitaire imposé aux communes ne vise que des recommandations sanitaires à court terme. Quant aux aides économiques exceptionnelles apportées par l’Europe, les autorités fédérales ou régionales, elles ne tiennent pas compte des réalités économiques et particulières de chaque commune. Par ailleurs, la déclaration de politique communale 2018-2024 soumise à l'approbation des conseillers communaux en début de mandature ne pouvait pas tenir compte de cette crise."

Pour celui qui siège désormais dans l'opposition, il est grand temps d'armer le conseil communal pour mieux préparer l'avenir et affronter les conséquences de la crise covid. John Joos va donc déposer une motion proposant la création d'une commission spéciale covid-19 et la réalisation d'un plan stratégique.

"La commission réunirait les chefs de groupe et tout conseiller communal volontaire", poursuit John Joos. "Elle permettrait d'être mieux tenus informés sur cette crise au niveau local. Combien y a-t-il de faillites? Quelle est l'évolution du taux de pauvreté? La commission pourrait aussi s'ouvrir à des responsables associatifs, personnes d’expérience, des spécialistes ou chercheurs universitaires sur les domaines qui préoccupent le conseil communal. Les conseillers pourraient ainsi développer une vision prospective pour élaborer un plan local stratégique covid. Les communes jouent en effet un rôle de proximité très important. Et il existe déjà des perspectives innovantes en matière de démocratie ou d'économie locales qui méritent d'être appuyées pour affronter les conséquences de cette crise."

Pas de temps à perdre. Lors du prochain conseil communal, John Joos déposera sa motion pour la création d'une commission spéciale. Il demande aussi à ce qu'un rapport sur les conséquences économiques, budgétaires et sociales soit présenté au conseil de janvier, avec un plan stratégique local.