J-10, le décompte est lancé pour tous les amateurs de fantasy. Ces 15, 16 et 17 avril prochain, la Cité du Doudou accueillera la neuvième édition du festival Trolls et Légendes, placée sous le thème "Les femmes dans la Fantasy". Le temps d’un long week-end, le public pourra voyager dans les mondes imaginaires de la Fantasy, rencontrer de grands auteurs, des dessinateurs et illustrateurs du genre, profiter de spectacles et d’animations qui raviront petits et grands, découvrir un artisanat féérique, plonger dans l’univers du jeu ou chanter lors de différents concerts.

Bref, le programme est plus qu’étoffé et devrait séduire tant les amateurs du genre que les familles Lors de l’édition 2018, ce ne sont pas moins de 30 000 visiteurs qui avaient foulé le site du Lotto Mons Expo. Preuve que la formule fonctionne ! Il faut écrire que l’organisation met les petits plats dans les grands, notamment en comptant sur quelques invités d’honneur. Cette année, le festival accueillera Anna Shaffer. L’actrice a joué le rôle d’une sorcière dans deux des plus grandes sagas de ces dernières années.

À savoir Romilda Vane, élève de Gryffondor, dans les films Harry Potter, et Triss Merigold dans la série The Witcher. On retrouvera également Lucy Martin, alias Ingrid dans l’ultime saison de la série Vikings. Côté littérature et bandes dessinées, citons Christelle Dabos pour la saga La Passe-Miroir et Christophe Arleston. Côté musique, l’asbl Trolls & Légendes annoncent d’ores et déjà "des concerts monstrueux" alliant découvertes et artistes confirmés. Citons les incontournables musiciens de Naheulband et Nytt Land, Skáld et Faun, ou encore The Sidh et Corvus Corax.

"Pour 2022, nos soirées seront moins marquées par des thèmes spécifiques mais le public y retrouvera les ingrédients qui en ont fait le succès. Nous proposerons de le plonger dans une ambiance musicale mystique venant du fond des âges, traversant les Sköld Nordique avant de nous rejoindre." Du soleil de la méditerranée à la profondeur des steppes russe, le dépaysement devrait être total.

Bref, après deux ans d’absence, pandémie oblige, les organisateurs se réjouissent de retrouver le public et entendent plus que jamais placer cette neuvième édition sous le signe des retrouvailles.