Cette année encore, la Ville de Mons ne pourra pas saluer les performances de ses meilleurs athlètes à travers la cérémonie des Mérites sportifs. Depuis 1985, l'événement voit plusieurs distinctions attribuées par un jury de spécialistes à ceux qui ont brillé dans leur discipline. Mais la pandémie de coronavirus est venue bousculer une tradition bien ancrée dans la Cité du Doudou.

L'édition 2019 qui devait se tenir au mois d'avril de l'an dernier avait dû être annulée, car le pays était en plein confinement. Cette année-ci, c'est la suspension voire la suppression de bon nombre de compétitions en 2020 qui ne permet pas de célébrer les exploits des sportifs montois.

Pour rappel, au début de chaque année civile, tout citoyen ou club du Grand-Mons peut faire parvenir sa candidature à la cellule des Sports de la Ville sur base des performances établies durant l’année écoulée. Toutes les disciplines sportives sont prises en considération, qu’elles soient pratiquées par des amateurs ou des professionnels. Les candidats doivent être domiciliés dans le Grand-Mons ou être affiliés à un club ayant ses activités principales sur le territoire montois.

"Comme le démontre l’effort financier important que nous avons consenti dans le cadre de la prime covid à destination du secteur sportif, la Ville de Mons souhaite continuer à soutenir ses sportifs", ajoute le bourgmestre Nicolas Martin. "Nous espérons d’ailleurs la reprise progressive du sport dans notre pays au plus vite, car c’est un facteur d’épanouissement essentiel."

En attendant cette reprise, l'échevine des Sports Mélanie Ouali planche sur une formule alternative qui pourrait mettre en lumière le vivier sportif de Mons. Un vivier qui vient brillamment de faire parler de lui avec Elise Vandereslt, sacrée championne d'Europe du 1.500m indoor ce week-end.