La Ville planche déjà sur une seconde édition de cet événement.

Il y a toujours quelque chose à faire dans la Cité du Doudou, mais le rythme des activités avait tendance à s'essouffler durant les vacances de Pâques. C'est pourquoi la Ville de Mons avait eu l'idée de lancer un tout nouveau Festival de Printemps avec de nombreuses animations en centre-ville et une impressionnante grand roue qui a attiré quelque 10.000 visiteurs sur la Grand-Place. Le collège communal tire un bilan positif de l'événement.

"Nous avons constaté un véritable engouement de la part du public durant cette période stratégique et propice des vacances de Pâques, jusque-là sous-exploitée. Les nombreuses activités proposées ont beaucoup plu et il faut également souligner le succès de la journée organisée par la Gestion Centre-Ville, au cours de laquelle des kilos d’œufs et lapins en chocolat ont été distribués !" déclare le bourgmestre Nicolas Martin.

Fort de ce succès, le collège compte remettre le couvert. "Nous allons continuer sur notre lancée et offrir au public une superbe deuxième édition du festival de printemps en 2020. L’échevinat des Fêtes se réjouit du succès de cette opération, particulièrement appréciée des commerçants et des Montois, comme en témoignent les nombreux messages relayés sur les réseaux sociaux", ajoute l’échevin des Fêtes Achile Sakas.

L'office du Tourisme a fait ses comptes pour cette période pascale. Les chiffres sont bons. VisitMons a ainsi accueilli 2.632 visiteurs, soit une augmentation de 52% par rapport à la même période en 2018. On remarque une augmentation de visiteurs nationaux, notamment des visiteurs locaux. Pour la clientèle internationale, la France reste le pays dominant, juste devant les Pays-Bas. Les autres marchés phares sont la Grande-Bretagne, l’Allemagne, l’Espagne, et l’Italie de plus en plus.

La boutique officielle à elle seule a accueilli 1.033 visiteurs au cours des vacances de printemps. En ce qui concerne les musées, près de 9.400 visiteurs s’y sont rendus, soit une hausse de fréquentation de 156% pour la même période l'an dernier.

Ce regain d'activités a aussi des retombées économiques pour le secteur Horeca qui a pu profiter du contexte favorable avec une météo ensoleillée, le festival Trolls & Légende, le parcours L'Art habite la Ville ou encore l'ouverture du Parc Pairidaiza. Les hôtels du centre-ville ont ainsi comptabilisé 4000 nuitées. Du côté des restaurateurs, on note une augmentation des touristes étrangers, passant de 20% à 33%.