Avec le Beffroi, les minières néolithiques de Spiennes, le Doudou et le Mundanéum, Mons compte quatre chefs-d'œuvre du patrimoine mondial de l'Unesco. Ce qui est plutôt rare pour une seule et même ville. Cette particularité valait bien un espace dédié. Ce sera bientôt chose faite avec la Maison des patrimoines Unesco qui prendra ses quartiers dans l'ancienne Maison espagnole.

L'emblématique édifice est situé au pied du beffroi et abritait autrefois la Maison de la Presse. Son architecture remarquable en fait un écrin de choix pour mettre en valeur le patrimoine Unesco. Mais il lui fallait d'abord un petit coup de jeune. Les travaux, financés à 90% par des subsides européens, viennent justement de reprendre ce lundi. Si bien que la Maison des patrimoines Unesco devrait ouvrir ses portes cet été.

Le chantier va permettre l'aménagement du rez-de-chaussée en espace d’accueil pour les visiteurs curieux de découvrir la richesse des patrimoines Unesco à Mons et dans la région, la création d'un espace de conférences et d’animations pour les plus jeunes, des workshops ou encore des activités organisées en partenariat avec différents opérateurs UNESCO sur le territoire régional et international. La Maison Espagnole abritera également le nouvel espace accueil du site du Beffroi pour une meilleure gestion des flux de visiteurs. Enfin, un tout nouvel espace de travail destiné aux agents du Pôle Muséal dédiés aux projets Unesco verra le jour avec tout un étage réhabilité en bureaux et salle de réunion.

Le projet fait la fierté de l'échevine de la Culture. "Ce nouvel espace, au cœur historique de la Ville, sera un lieu d’accueil parfait, à dimension participative et citoyenne, qui permettra de valoriser, partager et échanger autour de la richesse de nos valeurs patrimoniales, notamment avec les jeunes générations. C’est une nouvelle belle avancée sur le plan culturel et touristique pour notre Ville et je m’en réjouis pleinement", souligne Catherine Houdart.