Le CPAS a obtenu une promesse de subside pour la rénovation de la maison de repos.

Le projet est dans l'air depuis un certain temps, sa concrétisation se profile enfin. Le CPAS de Mons vient effet d'obtenir de la Région wallonne la promesse d'un subside pour la rénovation de la maison de repos Bouzanton.

"Nous avons reçu une promesse de subside sur l'avant-projet de la rénovation et de l'extension de la Bonne Maison de Bouzanton", confirme Marie Meunier, présidente du CPAS. "Il s'agit d'un montant de 5 millions d'euros sur un budget total de 7,3 millions d'euros. Le projet final est donc prêt à être déposé pour avoir une réponse définitive sur l'octroi de ce subside. Cette décision devrait nous parvenir pour le 31 décembre au plus tard."

Avec ce vaste chantier, le CPAS entend faire passer la capacité de sa maison de repos de 89 à 119 lits. Il s'agit d'ailleurs du seuil de rentabilité fixé pour les homes dans la Région wallonne. Le CPAS a entrepris les démarches afin d'obtenir l'agrément pour ces 30 lits supplémentaires. Sauf mauvaise surprise, les marchés publics pourraient être lancés début 2020.

C'est une étape de plus dans un vaste projet qui va transfigurer ce quartier situé non loin de la gare de Mons. Avec tout d'abord, un pôle intergénérationnel comprenant l'école Achille Legrand, la crèche dont la construction est lancée et cette maison de repos, à la fois rénovée et agrandie. Par ailleurs, le siège du CPAS, situé juste à côté, devrait lui aussi subir un sérieux lifting au cours de cette mandature.