Mons

Après trois mois de travail, la rue est devenue une véritable attraction du piétonnier.

"On ne l'appelle plus la rue des Fripiers, mais la rue Confettis ou la rue Arc-en-ciel", sourit Françoise Charlier. C'est en effet terminé. L'artère perpendiculaire à la rue de la chaussée, colonne vertébrale du piétonnier montois, affiche désormais de beaux pavés colorés après trois mois de travail.

"C'est difficile d'évaluer pour le moment l'impact sur la clientèle, car le mois d'août n'est jamais très bon pour les commerçants", poursuit la Montoise. "Mais il y a tout de même beaucoup de passage. Ça pique la curiosité des passants, et les retours sont très positifs. Il y a aussi des touristes. Et tout le monde y va de son petit selfie. La démarche a eu un certain retentissement médiatique et j'ai appris que d'autres villes allaient se lancer."

C'est la créatrice de la galerie d'art, Les sentiers de Charlye, qui a eu l'idée de transformer la rue de la sorte. "Quand le magasin Mexx a été abattu, nous avons eu deux ans de travaux, de poussières et de barricades. C'était une période difficile pour les commerçants de la rue des Fripiers", témoigne Françoise Charlier. "Quand le chantier s'est terminé, j'ai eu l’idée de créer un visuel attrayant pour ramener à nouveau les gens dans notre rue. J'avais vu des photos de rues décorées de la sorte et je me suis lancée."

Les commerçants locaux ont vite embarqué dans l'aventure. Des sponsors ont apporté une aide matérielle. Et la Ville de Mons a donné son feu vert. "Ils ne devaient rien débourser, mais ils auraient pu nous interdire de toucher aux pavés montois", relève Françoise Charlier.

En avril, les commerçants ont commencé à peindre les pavés de la rue des Fripiers. Hélas, la première tentative n'était pas la bonne. "C'était sans doute une peinture pour le béton. Elle n'accrochait pas bien les pavés et la pluie a commencé à écailler la couleur. Nous avons alors opté pour un autre système, avec un produit qui permettait d'accrocher la peinture. Ça a pris plus de temps, il a fallu procéder par petites parties. Mais du coup, l'attention était davantage portée sur notre travail et de nombreuses personnes ont participé au projet qui est devenu en quelque sorte un projet citoyen."

La rue des Fripiers brille désormais de mille couleurs. Pour ceux qui n'en auraient pas encore profité, le spectacle pourra être apprécié le 22 août, lors du DJ afterwork qui s'y tiendra. À la demande des commerçants, les autorités communales procèderont même à une inauguration de la rue nouvelle.