Cet été, les touristes belges pourront prendre le large. Mais il faudra montrer patte blanche. Dans l'UE, c'est le certificat Covid européen qui ouvrira les portes. Il faudra soit être totalement vacciné, soit présenter un test de guérison ou un test PCR négatif. Dans les centres de testing, on s'attend donc à voir les demandes affluer.

Pour l'heure, au stade Tondreau, ce n'est pas encore la cohue. Le calme avant la tempête? "Ça s'était bien calmé depuis le pic de l'épidémie. On remarque à présent une petite augmentation, mais ça reste pour le moment tout à fait acceptable", indique le docteur Loïc Flament, responsable du centre de testing. "Nous savons cependant d'après les chiffres fournis par les autorités que nous devons rester vigilants et qu'il faudra augmenter les capacités de testing à l'approche des départs en vacances."

D'ailleurs, on prend ses dispositions au stade Tondreau. "Il va y avoir des demandes de citoyens présentant des symptômes et qui seront positifs. Mais il y aura aussi des gens qui n'ont rien et qui ont simplement besoin d'un test pour partir en vacances. Pour faire face à l'afflux, nous avons décidé de majorer nos équipes", poursuit le responsable.

Et le docteur Flament a quelques conseils pour simplifier la vie des vacanciers sur le départ. "À partir de lundi, les citoyens pourront via le site masanté.belgique.be créer leur propre code pour se faire tester. Ça permettra de prendre rendez-vous plus vite et il ne sera plus nécessaire de passer par le généraliste. Dans tous les cas, nous accueillerons les personnes sur place, au Tondreau, de manière à décharger les cabinets de médecine. Le centre est ouvert du lundi au vendredi, de 13 à 17h."

Enfin, autre conseil de celui qui supervise aussi le centre de vaccination au Lotto Mons Expo: "Il faut continuer à se faire vacciner. Si on est vacciné, on est tranquille pour les vacances ou même d'autres événements cet été comme les festivals. D'ailleurs, le 1er juin, nous organisons une journée portes ouvertes au Lotto Mons Expo. On peut venir se faire vacciner sans rendez-vous."