On peut joindre l'utile à l'agréable. Le Club 44 en a fait la parfaite démonstration ce week-end en remettant un chèque de 4.000 euros à l'Épicerie du Cœur, l'antenne montoise des Restos du Cœur.

Le chèque a été remis vendredi au Centre des Congrès à Mons, où le business club actif depuis une vingtaine d'années organisait son traditionnel déjeuner de rentrée. C'est en participant au Festifood, une semaine plus tôt, que le Club 44 a pu récolter une partie de la somme versée à l'Épicerie du Cœur. La volonté de soutenir l'asbl montoise a fait le reste.

"Le Club 44 était partenaire du récent Festifood organisé à Mons. À cette occasion, certains membres de notre business club ont réservé un package VIP pour y convier leurs clients", explique Fabrice Costarelli, président du Club 44. "Une démarche qui a permis à l’asbl Mangeons Wallon, organisatrice du Festifood, de reverser près de 2000 euros de commissions au Club 44. Nous avons décidé de doubler cette somme pour arriver à une enveloppe de 4000 euros."

Ce chèque est le bienvenu pour l'Épicerie du Cœur qui distribue chaque jour 70 colis, touchant près de 800 personnes par semaine. "Avec ces 4000€, vous allez nous aider à poursuivre notre travail quotidien, mais cela va également contribuer à la concrétisation de notre projet d’épicerie", a rappelé la présidente de l'asbl, Liliane Sinigaglia, aux membres du Club 44. "Avec la future épicerie, les familles que nous aidons auront la possibilité de choisir leurs denrées alimentaires et non plus se limiter à des colis préparés de la même manière pour tous. Elles gagneront de la sorte en dignité. Nous avons également un projet immobilier avec le CPAS de Mons. Le geste du Club 44 nous va droit au cœur. Il nous aidera sans aucun doute pour ces projets."

Depuis sa constitution en asbl en 2015, le Club 44 a reversé pas moins de 136.000 euros à l’occasion d’appels à projets successifs, de ses soirées de gala ou encore d’initiatives comme celle découlant du récent Festifood. Associations caritatives, clubs sportifs locaux et athlètes, groupements culturels de la région… ils ont tous bénéficié de l’activité découlant du Club 44 et de la générosité de ses entreprises membres.