La crise sanitaire, qui dure depuis plus d’un an maintenant, impacte le moral de bon nombre de Belges. Conscients du problème, le CPAS de la Ville de Mons et le CHUPMB Ambroise Paré ont mis en place des cellules de soutien psychologique à destination des citoyens. L’aide proposée par le CHUPMB Ambroise Paré est ciblée sur les jeunes de 15 à 25 ans alors que le CPAS s’adresse quant à lui à l’ensemble des citoyens.

"Sentiment profond de solitude, anxiété, troubles du sommeil, décrochage scolaire, etc, l’impact psychologique de la crise peut prendre diverses formes et surtout toucher chaque tranche d’âge de la population", explique Marie Meunier, présidente du CPAS de la Ville de Mons et du secteur extrahospitalier du CHUPMB Ambroise Paré. "Il est primordial d’agir et de venir en aide aux personnes en détresse. Le CPAS et le CHUPMB Ambroise Paré ont donc tous deux mis en place une cellule de soutien psychologique. Celle qui sera proposée par le CPAS dès le 4 mai visera l’ensemble des citoyens alors que le CHUPMB Ambroise Paré cible quant à lui les jeunes âgés de 15 à 25 ans."

Dès demain, la cellule "Bien-Être" du CPAS sera donc à disposition de l’ensemble des citoyens. Elle consistera en une permanence téléphonique permettant d’amener un soutien, un accompagnement et une orientation vers les structures adéquates. Des ateliers collectifs seront également mis en place dans le respect des règles sanitaires en vigueur actuellement. La cellule "Bien-Être" sera joignable, par téléphone, tous les mardis et jeudis de 8h00 à 12h00 au 0471/66.64.51.

Le CHUPMB Ambroise Paré a quant à lui mis en place le projet "Deter" à destination des jeunes âgés de 15 à 25 ans de la région de Mons-Borinage. Tout comme la cellule "Bien-Être" du CPAS, ce projet propose un service gratuit d’écoute, de soutien et de réorientation. Toutes personnes ayant une inquiétude pour un proche faisant partie du public cible peut également contacter le service. La cellule "Deter" est joignable par SMS ou par Whatsapp au 0485/67.36.64 du lundi au vendredi de 9h00 à 16h00. Les jeunes pourront également les contacter par mail en envoyant leurs coordonnées à l’adresse : deter@hap.be. La cellule se chargera de les recontacter dans les plus brefs délais.