La liaison reliant le piétonnier à la gare sera désormais plus design. En plus des multiples fresques que l’on retrouve sur certaines façades, trois installations artistiques viennent d’être installées. Un aspect numérique accompagne chacune des œuvres où il sera possible de prendre des photos avec des personnages du folklore montois grâce à des QR code placés sur chacune d’entre-elles. Ces œuvres sont le fruit du projet "Mons cachés" de la Maison du Design.

© Ducobu

© Ducobu

Le projet "Mons cachés" mis en place par la maison du Design en collaboration avec la Ville de Mons, Nüüd Studio et Hovertone, a pour but d’amener de l’attractivité dans le bas de la ville de Mons. "Nous sommes très fiers de voir le projet se concrétiser après plusieurs mois de travail", explique Frédéric Arnould, directeur de la maison du design. "Il y avait une volonté du pouvoir public et des commerçants de redynamiser cette partie de la ville. On a donc mis en place ces trois œuvres afin d’apporter de la couleur, un aspect ludique et "instagramable" aux rues reliant le piétonnier à la gare.". Les œuvres de "Mons cachés" seront facilement reconnaissables. Elles se situent à la place Léopold, en bas du piétonnier ainsi qu’en bas de la rue des Sœurs Grises.

Nicolas Martin était également ravi de la concrétisation du projet "Mons cachés". "On voulait ériger des projets sur le bas de la ville qui nécessitait une redynamisation", explique-t-il. "Ces œuvres colorées sauront accueillir de la meilleure des manières les visiteurs qui arriveront à Mons. Elles rendront également le quartier de la gare plus ludique et agréable."

A noter également que la concrétisation du projet "Mons cachés" n’a pas impacté le budget de la Ville de Mons. La maison du Design s’est en effet arrangée avec des institutions supérieures pour prendre en charge les frais.