Concerts, cérémonies en direct, jeu de société ou même bricolage… La Ducasse s'invite dans les maisons.

Les Montois ne sont pas du genre à périr. Même si la Ducasse est annulée, le folklore ne manquera pas de faire vibrer les cœurs ce week-end. Des concerts aux cérémonies en passant par les jeux de société, les moyens ne manquent d'ailleurs pas pour faire flotter un parfum de Doudou dans les chaumières.

Dès ce soir, sur les coups de 20 heures, Sud Radio fera plonger les mélomanes dans l'ambiance du traditionnel grand concert du vendredi soir. En direct sur la page Facebook Cap sur le folklore et les fêtes en Hainaut, Geoffrey Ghilmot proposera de revivre les meilleurs moments musicaux du concert d'ouverture en compagnie des Zappeur Palace, de Lemon Straw, de Suarez et de Mister Cover. On annonce même des lives surprenants.

© D.R.

Sur Télé MB également, l'heure sera au folklore. Une évocation de la descente de la Châsse samedi soir et une autre du Lumeçon dimanche midi seront diffusées en direct. Durant tout le week-end, la télévision locale proposera aussi de revivre les moments forts des précédentes éditions à travers des archives inédites, des portraits et autres reportages. Les téléspectateurs seront même amenés à la corde au début des années 60.

Dimanche, la Grand-Place de Mons ne sera pas recouverte de sable. Mais à la maison, vous pouvez reconstituer votre propre arène du Lumeçon. Un support rigide, un crayon, de la ficelle, de la colle et des images des bâtiments de la Grand-Place ainsi que des personnages à télécharge sur le site de la Ville de Mons… Le tour sera joué. Restera à terrasser el biète et, pour une immersion totale, à lever son verre en chantant un bon coup.

© D.R.

Notons encore qu'il existe un jeu de société dédié au Doudou et disponible à Visit Mons. Développé par la société montoise Hellion Cat en étroite collaboration avec la cellule Lumeçon, le jeu vous amène dans l'arène du Doudou à la recherche de trophées et de personnages.

Bref, même confinés, les Montois auront de quoi vibrer pour leur folklore. D'ailleurs, adaptés aux circonstances, les chants traditionnels circulent déjà dans la Cité du Doudou: " Èt ric èt rac, tout le monde reste à s'baraque, èt rac èt ric, on va skèter l'covid". Quand on vous disait que les Montois ne sont pas du genre à périr…