La crise sanitaire a repoussé bon nombre d’associations, de groupements et de citoyens dans leurs retranchements. La meilleure réponse à cette dernière reste donc probablement la solidarité et surtout, une bonne dose de capacité d’adaptation pour ne pas se laisser aller à la morosité et broyer du noir.

C’est en tout cas l’état d’esprit qu’a souhaité s’imposer le mouvement des jeunes socialistes de Mons. Depuis 15 ans, ce dernier participe, comme d’autres associations, au chalet de la solidarité et à sa traditionnelle distribution de soupe dans le cadre du marché de Noël montois, Mons cœur en Neige.

"Chez nous, le mois de décembre rime plus que jamais avec solidarité… Et il en sera de même en 2020", explique le mouvement des jeunes socialistes de Mons. "Le marché de Noël est annulé en raison de la pandémie mais cela ne nous découragera pas. Nous avons en effet décidé de lancer l’action « soupe solidaire 2.0."

Comprenez une édition quelque peu adaptée. "Chaque samedi du mois de décembre, nous allons préparee nous-mêmes de la soupe. Nous nous rendrons en fin d’après-midi dans les rues du centre-ville montois pour la distribuer aux plus défavorisés. Nos maraudes seront également l’occasion d’informer et d’inciter les sans-abris à se diriger vers les abris de nuit mis à disposition par le CPAS de Mons."

Car si la crise sanitaire est au cœur de l’actualité, la nécessité de leur venir en aide en période hivernale reste indispensable. "Il était inconcevable pour nous que cette action solidaire soit annulée, au détriment des Montois les plus démunis. Il était essentiel et primordial pour nous de prendre l’initiative, d’organiser et de financer la distribution de cette soupe."

Pour le reste, on rappellera que la ville de Mons a officiellement déclencher son plan grand froid ce lundi.