Mons

Les choses pourraient se débloquer prochainement même si le dossier n'est pas prioritaire.

La nouvelle année débarque toujours avec son lot de nouveaux projets. Mais certains autres dossiers restent enfouis profondément dans les entrailles de la commune. C'est le cas du projet de terrain pour les gens du voyage à Mons. Mais la situation pourrait se débloquer.

L'accueil des gens du voyage reste une question complexe. C'est le cas à Mons notamment où régulièrement, les nomades de passage s'installent sans aucune autorisation sur des terrains pas vraiment appropriés. Notamment sur le site de Geothermia, le long de l'autoroute. Dédier un terrain pour accueillir les gens du voyage, comme cela se fait dans d'autres régions, permettrait pourtant d'apporter une solution au délicat problème. L'idée est d'ailleurs évoquée à Mons... Depuis une dizaine d'années.

Encore un dossier perdu dans la quatrième dimension ? Les choses pourraient peut-être se débloquer prochainement, nous indique le bourgmestre Nicolas Martin. En effet, le cadre légal pour l'accueil des gens du voyage a changé récemment et l'effort financier ne reposerait plus sur les seules communes. Si bien que l'IDEA aurait commencé à chercher un site adéquat, dans l'espoir d'obtenir ensuite des subsides wallons