Très prisée, l'association veut étoffer ses rangs et recherche notamment des informaticiens.

Ils se réunissent tous les derniers samedis du mois à la maison de quartier de l'allée des oiseaux pour faire un pied de nez à la surconsommation et à l'obsolescence programmée. Eux, ce sont les bénévoles du Repair Café montois. Depuis six ans, ils redonnent vie à toutes sortes d'objets qui auraient pu finir à la poubelle.

"Nous voyons défiler de tout", confie Emmanuel. "Des aspirateurs, des fers à repasser, des cafetières, des bicyclettes ou des outils de jardin. Nous avons même déjà réparé des marionnettes. Et nous avons quelqu'un qui ajuste les horloges. En revanche, nous ne faisons pas les gros électros et les télévisions. C'est déjà compliqué pour le transport. De plus, déshabiller et rhabiller ces appareils demandent du temps. Or, nous n'occupons le local que trois heures par mois et ne pouvons rien y laisser."

Les séances du Repair Café montois sont très prisées. Elles mobilisent en moyenne une quinzaine de bénévoles. Les demandes de réparation affluent. L'équipe lance donc un appel pour renforcer ses rangs. "Nous recherchons des bénévoles, surtout des informaticiens", poursuit Emmanuel. "Les réparations sont gratuites. Ceux qui le souhaitent peuvent verser un peu d'argent dans une tirelire pour financer l'achat de matériel. Mais il n'y a pas d'obligation. C'est donc du bénévolat. Mais nous profitons tous de ces moments de partage et de rencontres. Il y a une très bonne ambiance dans le groupe. Nous avons même une salle de jeux pour accueillir les enfants avec des lectures ou des jeux de société."

Steve Jobs doit probablement se retourner dans sa tombe. En attendant, ces joyeux Montois prolongent la durée de vie d'objets du quotidien dans la bonne humeur.