Le salon des arts ménagers qui devait se tenir du 31 octobre au 11 novembre au Lotto Mons Expo n'aura pas lieu. L'annulation a été annoncée ce lundi. La semaine passée pourtant, le gérant du Lotto Mons Expo nous disait beaucoup compter sur cet événement qui devait redonner un peu de vigueur à une saison durement impactée par la crise sanitaire. Mais les dernières décisions communiquées à la suite du comité de concertation vendredi ont eu raison du salon.

"La décision du gouvernement de fermer le secteur horeca ne nous permet plus d'organiser le salon des arts ménagers", regrette Hugo Schryers, gérant du Lotto Mons Expo. "Nous avions quatre restaurants au sein de la foire, mais aussi des marchands de vin et des stands de dégustation. Si nous retirons tout ça, il ne reste plus grand-chose."

Pour le gérant du hall d'exposition montois, c'est un coup dur qui s'ajoute à plusieurs mois de confinement et des annulations en cascade. "Depuis les mois de mars, les mauvaises nouvelles n'arrêtent pas. Nous avons eu de nombreux désistements d'organisateurs qui ne peuvent pas ou ne veulent pas mettre sur pied leurs événements dans le contexte de la crise sanitaire", poursuit Hugo Schryers. "Maintenant, il n'y a rien à faire. Il faut assumer. J'espère que ceux qui ne respectaient pas les règles vont se ressaisir pour que nous puissions sortir au plus vite de cette crise. Car il faut bien réfléchir. Les inconscients qui ne veulent pas porter leur masque par exemple doivent comprendre qu'ils vont finir par le payer tôt ou tard. Tout cet argent que l'État doit débourser, il va bien falloir le rembourser."