Mons

Les travaux sont presque terminés.

L'impatience des skateurs montois est grande. Le skate-park du Grand-Large est quasiment terminé. Les modules en béton sont prêts, il ne reste plus qu'à déblayer les abords et réaliser les dernières finitions. "Nous sommes dans la dernière phase du chantier", précise Maxime Pourtois (PS), échevin en charge de la régie communale autonome (RCA). "L'éclairage sera installé dans le courant du mois de février. Le revêtement de certains modules doit encore être posé."

La fin des travaux ainsi que l'ouverture sont donc attendues pour la fin du mois de février. "Cela permettra d'organiser une belle inauguration à ce moment-là. Nous allons bientôt fixer une date. Le but sera de faire quelque chose de sympa avec des démonstrations pour ramener du monde et des gens de tous les univers pour montrer à la population que ça sera un endroit multi-usage."

En attendant, il n'est pas rare de déjà croiser des skateurs se tester aux rampes du nouveau skate-park. Circuler sur le chantier est pourtant interdit. "J'ai moi-même fait du skateboard pendant 12 ans", sourit Maxime Pourtois. "Je connais donc beaucoup de personnes qui attendent cela avec impatience. Ce serait donc dommage de risquer d'aller abîmer l'endroit avant que les travaux ne soient terminés. Pour le moment, les gens respectent bien cela donc j'espère que ça sera le cas jusqu'au bout. Personne ne doit le dégrader"

En tant qu'ancien skateur, l'échevin montois souhaite aussi que l'endroit soit le plus agréable possible. "J'ai très envie que cela devienne un lieu de vie régulier. Un peu comme l'est la piscine. L'objectif est qu'il y ait des animations régulières et que la Ville de Mons puisse en être le partenaire. Par exemple, nous pourrions organiser des concours, des démonstrations ou même des activités pédagogiques. Nous allons mettre cela sur pied avec les différentes associations qui sont motivées à agir pour le skate-park."