Le dossier du camping du Waux-Hall est en bonne voie. Maxime Pourtois espère pouvoir le concrétiser cette année.

Si le tourisme se porte bien dans la Cité du Doudou, les amateurs de camping n'y trouvent pas encore leur compte. Et pour cause, l'unique installation du genre que comptait Mons a fermé ses portes en 2013. Elle était située à proximité du Waux-Hall. Après moult tractations, la situation pourrait enfin changer et 2020 pourrait voir le retour des tentes à Mons.

C'est en tout cas l'espoir de l'échevin Maxime Pourtois, en charge du dossier. "Nous avançons bien avec les candidats dans le cadre du dialogue compétitif. Ils rassemblent les derniers éléments pour le volet concernant les infrastructures. Nous pourrons ensuite traduire tout ça dans un cahier des charges", indique Maxime Pourtois. "Il reste encore du travail, mais j'espère bien que le dossier aura abouti cette année."

La nouvelle devrait réjouir aussi bien les Montois que les touristes, tant le parc du Waux-Hall offre un potentiel qui reste pour l'heure sous-exploité. Petit à petit, le parc commence tout de même à reprendre des couleurs. L'an dernier, le collège a fait nettoyer et sabler l'ensemble des statues qui ornent le Waux-Hall. Le budget fleurissement a par ailleurs été doublé. Un parcours Vita devrait en outre être prochainement aménagé dans le parc.

Restera à s'attaquer au gros morceau, le pavillon, qui a fermé ses portes en 2013, comme le camping. "Pour le pavillon, une demande de subside a bien été reçue par la Région wallonne afin de pouvoir entreprendre des travaux de rénovation", précise Maxime Pourtois.

Voilà plusieurs années que la Ville planche sur la nouvelle vie du Waux-Hall qui pourrait s'imposer comme le plus bel espace vert de la Cité du Doudou. Des contacts avec des promoteurs ont été pris, des candidats se sont manifestés, des projets ambitieux ont été évoqués, mais jusqu'à maintenant, rien n'a encore pu se concrétiser. Reste à espérer que dans la foulée du camping, la résurrection du parc suivra et que 2020 verra le Waux-Hall regagner ses lettres de noblesse.