De nouveaux engins vont sillonner les routes de Mons. La Ville a fait l'acquisition de quatre triporteurs – ne pas oublier le r quand vous l'écrivez ou le prononcez. Ces trottinettes à trois roues et à assistance électrique sont les nouveaux destriers des cantonniers. Tout comme les chariots ou les camionnettes, elles peuvent transporter un bac pour les déchets. Mais elles couvrent un périmètre plus important que les premiers et peuvent atteindre des zones inaccessibles par les secondes.

"Il s’agit d’abord et avant tout d’un outil efficace qui facilitera le travail des cantonniers et qui permettra d’augmenter leur rayon d’action, mais aussi d’un outil de qualité, innovateur et plus « vert » qui les mettra en valeur ainsi que leur travail", indique la Ville de Mons par communiqué. "Fonctionnant 100% à l’électricité, les triporteurs permettront aussi d’envoyer un signal positif fort à la population quant à la volonté de la Ville de favoriser des modes de travail de plus en plus respectueux de l’environnement."

La flotte des agents montois devient ainsi de plus en plus verte. Pour rappel, depuis une dizaine de mois, les contrôleurs civils de la Ville se déplacent avec des vélos à assistance électrique pour surveiller le stationnement. Des vélos qui leur permettent de couvrir des zones plus étendues et d'accorder une attention plus importante aux places "achats-minute", limitées à 30 minutes de stationnement gratuit pour faire ses courses dans les commerces du centre-ville. "Ces places sont trop souvent occupées de longues heures par des automobilistes inciviques, peu soucieux des autres usagers, et des commerçants qui bénéficient de ce système. Désormais, avec des passages plus fréquents effectués à vélo, ces places sont plus souvent contrôlées et libérées", souligne la Ville de Mons.