Pour chaque masque vendu, un euro est reversé à une association qui lutte contre le covid-19.

Plus que jamais, les citoyens se serrent les coudes pour faire face à la crise. De très nombreuses initiatives ont ainsi vu le jour en cette période de pandémie, notamment pour assurer la confection de masques buccaux, dont le port sera obligatoire dans les transports en commun et vivement recommandé lors d’une sortie dans un espace public. Pour encourager leur utilisation, la société Diabolica a décidé de styliser ces masques.

David Dos Santos Batista et Fabio Lavalle sont à la manœuvre et ont souhaité transformer cette initiative en geste solidaire. "L'idée était de créer des masques en tissus made in Europe – ils sont produits au Portugal – réutilisables et donc écologiques", explique David Dos Santos Batista. "Nous voulions aussi que leur vente permette de soutenir financièrement la lutte contre le Covid-19. Pour chaque masque vendu 7 euros, nous reversons 1 euro à des associations belges, mais aussi italiennes et portugaises, nos pays d'origine."

Deux autres designs sont d’ores et déjà disponibles, à savoir la France et l’Espagne. Des demandes ont également été formulées pour la création de masques aux couleurs de l’Algérie et du Maroc. "Si ces masques en tissus double couche ne sont pas des dispositifs à usage médical, ils offrent une protection efficace dans la vie quotidienne et sont d'ailleurs certifiés conformes par les autorités sanitaires et du textile au Portugal", précisent encore les deux associés.

"La démarche ne se veut pas prioritairement commerciale. Il n'y aura pas de production de masse, elle devrait être limitée à quelques milliers d’exemplaires. Mais nous sommes fiers de faire vivre l’économie à l’heure où celle-ci tourne au ralenti. La production et la livraison des produits procurent de l'emploi à une centaine de personnes et l’État s'y retrouve aussi via les taxes, sans compter le soutien financier apporté à plusieurs associations."

Les masques sont désormais disponibles à la commande via le site www.diabolica.eu et sur le site www.keepsmile.be. Sur ce dernier site, lancé par Fabio Lavalle, il est également possible de commander un masque aux couleurs du Doudou, comme nous l’expliquions dans nos colonnes ce mardi. Pour ce dernier cependant, également vendu au prix de sept euros, aucun don vers une association n’est prévu.

© DR

© DR

© DR