Mons

Une dizaine de cyclistes ont distribué deux cents par voiture, à près de 1.000 automobilistes.

"En attendant que vous troquiez votre voiture contre un vélo, les Cyclistes gonflés à bloc pour l'action vous aide financièrement", voilà le message du groupe des "Cyclistes Gonflés" ce jeudi. Près d'un millier d'automobilistes arrêtés au feu rouge du carrefour Saint-Fiacre à Mons ont reçu, jeudi entre 07h30 et 09h00, deux centimes d'euro de la part de "Cyclistes Gonflés". Le but de l'opération du groupement était de sensibiliser les usagers coincés dans le trafic à utiliser le vélo pour se déplacer en ville et à Mons en particulier.

"Nous avions 2.000 pièces de 1 cent et il n'en reste que quelques unes, ce qui veut dire que nous avons touché près de mille automobilistes au feu rouge du carrefour conduisant vers le centre de Mons", indique un représentant des Cyclistes Gonflés. "Ce barrage subsidiant était une première mondiale sympathique et ludique. Nous avons voulu sensibiliser les automobilistes coincés dans les embouteillages en leur donnant à chacun deux cents symboliques pour supporter les coûts de leur voiture et pour les encourager à rouler à vélo. Les automobilistes sont en effet les premières victimes du trafic."

L'action des "Cyclistes Gonflés" avait également pour objectif de sensibiliser les instances. "Nous avons voulu interpeller les autorités de la Ville et les sensibiliser au problème récurrent du manque d'infrastructures pour les déplacements à vélo dans la ville de Mons", ajoute le représentant des cyclistes.

Notons que l'action des "Cyclistes Gonflés" n'a pas eu d'impact sur la fluidité du trafic, les participants ayant profité de l'arrêt des véhicules au feu rouge.