Tout vient à point à qui sait attendre. Le mois dernier, Forent Dufrane (Mons en Mieux) évoquait son impatience dans nos colonnes. Un tas de déchets s'amoncelait à l'Îlot de la Grand-Place, en plein centre-ville. Le conseiller avait interpellé la majorité sur ce problème au mois de mars, alors que le problème n'était déjà pas neuf. Mais rien ne bougeait.

La difficulté pour le collège tenait au fait que les détritus s'entassaient derrière une grille, sur un terrain appartenant à un privé. Les agents communaux ne pouvaient donc pas intervenir directement. L'échevine de la Propreté, Charlotte De Jaer, avait toutefois multiplié les contacts avec le propriétaire du terrain pour tenter de débloquer la situation. C'est chose faite à présent.

Reste à espérer que les mauvaises habitudes ne reprendront pas. Le bourgmestre a en tout cas demandé à la police d'effectuer des contrôles plus fréquents dans le coin. À terme, le Nicolas Martin souhaite offrir un visage différent de cet îlot situé en plein cœur de la ville.

"Nous allons travailler à la sécurisation du passage entre l'Âne barré et la Grand-Place", explique le bourgmestre. "Nous avons également le projet d'embellir le site. Nous avons entamé des discussions avec l'artiste Alfredo Longo."

© D.R.