La crise sanitaire a conduit de nombreux vacanciers à ne pas lever l'ancre cet été. Beaucoup profitent ainsi des trésors touristiques qu'offre la Belgique. Et les musées de la capitale culturelle wallonne en profitent.

Si la reprise avait été timide après le confinement, des musées montois ont pu tirer leur épingle du jeu durant cette première partie de l'été, avec une belle progression pour la Maison Van Gogh à Cuesmes (+20%, après déjà une augmentation de 58% enregistrée l'an dernier), le Silex's (+35% malgré l'interdiction de descendre dans les minières pour l'instant), ou le BAM avec l’exposition temporaire L'école de Mons (+50% par rapport à 2019). Quant à l'exposition du célèbre photographe Yann-Arthus Bertrand, elle a attiré près de 15.000 visiteurs sur deux sites (Salle Saint-Georges et parc du Beffroi), rien qu'en juillet.

"Malgré la situation très particulière, les musées montois ne sont effectivement pas boudés", relève l’échevine de la Culture, Catherine Houdart. "Nous sommes très satisfaits des derniers chiffres, sachant que toutes les dispositions relatives à la crise sanitaire sont d’application dans l’ensemble de nos sites. Je me réjouis également de constater l’augmentation de fréquentation de visiteurs montois dans trois nos musées, où la capacité est pourtant limitée. Il ressort également que beaucoup de Montois ont passé les portes de nos musées notamment du BAM pour découvrir l’exposition temporaire- l’École de Mons de 1820-2020-, ce qui est également une de mes satisfactions de la saison et de très bon augure pour la suite."

Cette fréquentation fait écho aux statistiques de Visit Mons que nous avions déjà évoquées. Près de 4.500 visiteurs extérieurs se sont rendus à l’Office du Tourisme de la Ville de Mons en juillet. C'est 1.000 visiteurs en moins par rapport à 2019 qui avait été une très bonne année. Mais la Cité du Doudou retrouve, malgré la crise sanitaire, la fréquentation de juillet 2018 grâce à de nombreuses animations comme les jardins éphémères, la parade des éléphants ou les fresques urbaines de L'Art habite la Ville.

"Les chiffres de fréquentation de la Ville de Mons, et de ses sites muséaux, culturels et patrimoniaux, sont donc très positifs. Ils démontrent que, malgré l’annulation d'événements culturels et festifs en raison de la situation sanitaire, notre ville reste extrêmement dynamique. Elle constitue un pôle touristique solide, capable de s’adapter à une situation sanitaire inédite", souligne le bourgmestre Nicolas Martin. "Notre objectif de faire de Mons une destination majeure en Wallonie se concrétise donc de plus en plus, grâce au dynamisme de nos équipes et à nos nombreux projets, ce qui ne manque pas de renforcer notre commerce et nos emplois locaux."