Nous avons assisté à la réouverture du Mons Memorial Museum.

Sur le coup de 12 heures, les cinq musées montois qui rouvraient leurs portes ce mardi pouvaient enfin respirer. Le BAM, le site du beffroi, le musée du Doudou, l'Artothèque et le Mons Memorial Museum (MMM) peuvent à nouveau accueillir des visiteurs après deux mois de fermeture imposée. Nous étions d'ailleurs les premiers à franchir le seuil de la porte du MMM à 12h01.

Muni d'un masque (obligatoire), nous avons d'abord pu observer que le dispositif d'accueil des visiteurs était optimal (plexiglas, réservation obligatoire, limitation du nombre de visiteurs, ...) avant de déambuler dans le musée de la guerre en toute sécurité. "Le gros avantage que nous possédons ici, c'est que le musée est déjà organisé sous forme d'un parcours", explique notre guide, Corentin Rousman, conservateur du MMM.

© SH

© SH

© SH

Pas besoin, en effet, de marquage au sol. En revanche, différentes dispositions ont été établies. Les tablettes tactiles de la première salle et les écrans interactifs tactiles de l'étage ont été désactivés, les bancs ont été retirés, les vitrines et les panneaux de lecture sont désinfectés chaque matin, le bic du livre d'or a été retiré (il faut prendre le sien) et il est demandé d'ouvrir les portes avec son épaule pour éviter le contact avec les poignées.

"Par ailleurs, cinq à six agents de sécurité sont présents en permanence au musée pour faire respecter les mesures de sécurité et les règles élémentaires", insiste Corentin Rousman. "Mais la scénographie du musée a été imaginée de façon à ne pas se croiser, sauf si l'on revient sur ses pas. Le plus problématique, c'est que nous avons dû fermer l'expérience immersive puisqu'il faut utiliser un casque de réalité virtuelle et un casque audio. Nous avons donc décidé de la prolonger jusqu'en décembre de manière à pouvoir la rouvrir dans les prochaines semaines."

© SH

© SH

Réservation obligatoire

Hormis ce détail, la visite du musée reste très agréable. Surtout lorsqu'on se retrouve seul dans les pièces de manière à pouvoir profiter pleinement de chaque élément. Une fois la visite terminée, il ne reste plus qu'à se désinfecter les mains avec le gel mis à disposition. Comme les autres sites du Pôle muséal montois, le MMM est donc prêt. Il ne reste plus qu'à accueillir les touristes.

Le coup d'envoi de ce mardi s'est avéré assez calme mais les réservations commencent tout doucement à entrer pour les prochains jours. Afin d’éviter les effets de foule à l’intérieur des bâtiments, la vente des tickets, avec des tranches horaires par site, sera réalisée en ligne ou par téléphone. Plus d'informations sur Visit Mons.

© SH

© SH

© SH

© SH