Les travaux de réhabilitation d'un pont s'avèrent plus conséquents que prévu.

L'antienne est connue, les travaux, on sait quand ça commence, jamais quand ça finit. Même lorsque le chantier porte sur un ouvrage d'art, la chose peut se confirmer. La SOFICO annonce ainsi que les travaux de l'autoroute A7 entre Obourg et Jemappes vont être prolongés jusqu'à la fin de l'année, si les conditions hivernales sont favorables. L'échéance était normalement fixée au mois de juillet.

Ce vaste chantier avait repris en février pour entrer dans sa dernière phase. Les travaux ne portent plus que sur trois ponts et impactent un tronçon de 3 kilomètres, compris entre Nimy/Maisières et la fin du pont-canal. "Lors de la réalisation des travaux, il est apparu qu’une partie du pont surplombant les voies du chemin de fer présente des dégradations plus conséquentes qu’attendu et nécessitera donc des interventions plus lourdes que celles initialement planifiées : l’ensemble de la dalle de tablier et des prédelles supportant les voies vers Bruxelles devront être intégralement remplacées et non réparées", indique la Sofico. "Certaines opérations, comme la pose de l’étanchéité, nécessitant des conditions météorologiques spécifiques, devront avoir lieu aux portes de l’hiver."

Côté circulation sur l'autoroute, la circulation reste réduite à deux voies dans chaque sens sur toute la zone en travaux avec une vitesse limitée à 70 km/h. Par ailleurs, comme c'est le cas depuis le 9 mars, les usagers venant de France ne peuvent plus sortir à l’échangeur 23 Nimy/Maisières et doivent emprunter une déviation à travers la sortie 22 à Obourg. Bonne nouvelle tout de même, l’échangeur de Jemappes (R5), devrait quant à lui être totalement libéré à partir de la mi-juillet.