Mons

Le voyage des rois mages... Une nouvelle édition renversante à découvrir ce week-end.

Luc Petit et son équipe font escale à Mons pour présenter, au cœur de la collégiale Sainte-Waudru, une nouvelle édition de leur spectacle. Cette année, place à la quête des mages sur un texte de Michel Teheux.

Une fois de plus, la féerie est au rendez-vous pour ce spectacle qui mêle danse, cirque et autres acrobaties. Plus de 22.000 personnes ont déjà assisté à cette nouvelle édition du spectacle qui fait le tour de cathédrales et collégiales bruxelloises et wallonnes. Un succès grandissant qui n’était pas gagné d’avance.

"Quand Michel Teheux m’a proposé de mettre en scène un spectacle dans la collégiale de Huy il y a près de 15 ans, je trouvais ça complètement fou. En même temps, le défi était stimulant", commente Luc Petit. "À l’époque, nous avions une centaine de personnes dans le public. Aujourd’hui, ce sont des milliers de spectateurs qui assistent à la tournée. Surtout, le public est devenu très varié au fil des ans."

Plus que les bravos, ce sont les mercis qui touchent le metteur en scène et son équipe. "Les spectateurs nous disent que le temps s’interrompt pendant une heure, et ça leur fait un bien fou. D’ailleurs, à la fin du spectacle, tout le monde dans la collégiale", souligne encore Luc Petit.

Évidemment , pour que la magie prenne, il faut s’activer en coulisses. Et la performance est de taille. "Une collégiale ou une cathédrale, ce n’est pas un théâtre comme un autre. Il faut tenir compte d’une série de contraintes. Nous devons parfois tout démonter puis remonter pour laisser place à la messe par exemple. Or, il faut savoir que nous avons deux semi-remorques rien que pour le matériel. Nous avons des participants qui viennent de Belgique, d’Italie, de France ou de Canada. Ils font trois représentations par soir. Pour eux, c’est une sacrée performance."

Si les édifices religieux présentent quelques défis techniques, ils offrent aussi un cadre remarquable pour des spectacles féeriques où le public est plongé au cœur de l’action. Si vous avez manqué les représentations d’hier, vous pouvez encore tenter votre chance ce week-end.

G.La