Alors que le thermomètre grimpe, certains pourraient être tentés de piquer une tête au Grand Large à Mons. Mauvaise idée. Le projet de zone de baignade, évoqué depuis plusieurs années, semble être tombé à l'eau.

La qualité de l'eau est pourtant reconnue comme excellente par la Région wallonne qui fait du Grand Large une zone de baignade, théorique. Dans la pratique, cette zone devrait faire l'objet d'aménagements.

"Il y a eu effectivement un projet d'aménager une zone de baignade devant le port de plaisance, là où des petites barques peuvent être mises à l'eau. Le périmètre devrait être limité par des bouées. Mais il faudrait surtout nettoyer le fond. Il y a de la vase et probablement toutes sortes d'objets. Or, nous sommes à 1m50 de profondeur. On ne peut donc pas s'y baigner sans des aménagements préalables", nous explique un responsable de la direction des voies hydrauliques.

Des aménagements que devrait réaliser la Ville de Mons. Mais rien de prévu pour le moment, nous dit-on. Reste à voir si le projet de zone de baignade sera remis au goût du jour. L'idée était inconcevable du temps où le Grand Large voyait défiler le ballet incessant de péniches et autres bateaux. Depuis que l'entreprise Gobert&Matériau a levé les voiles cependant, le trafic est moins dense et l'idée d'aménager une zone de baignade a germé. Elle s'inscrit dans le projet des autorités montoises de faire du site du Grand Large une vaste zone de détente et loisirs. Elle revient chaque été. Mais elle ne s'est jamais concrétisée. Pour le plus grand plaisir, sans doute, des gérants de la piscine du Lago, située à proximité.