La redynamisation du quartier de la gare de Mons va s’accélérer dans les prochains mois. Le chancre de la place Léopold, (mauvais) habitué du paysage montois, va en effet être démoli pour faire place à une nouvelle résidence d’étudiants pour l’UMons. Le collège communal vient d’accepter le permis relatif à sa démolition. Une bonne nouvelle pour tous les habitants ainsi que pour les commerçants de l'axe des Capucins dont les retombées économiques et commerciales devraient être importantes.

Le projet de construction s’articulera selon deux axes. "Le projet prévoit d’une part la démolition de deux bâtiments abandonnés qui défigurent la place Léopold depuis longtemps", annonce Nicolas Martin, bourgmestre de Mons. "La construction d’un bâtiment comprenant 87 logements étudiants, dont huit accessibles aux PMR, prendra place dans la foulée. La mise en place d'espaces communs, de cuisine et de détente ainsi que d'une salle d’études sur chaque étage et de 70 emplacements vélos est prévue. Des aménagements paysagers prendront également place à l’arrière du bâtiment. Des espaces de convivialité seront également aménagés."

Cette nouvelle construction viendra embellir le paysage du quartier de la gare dans lequel il s’intégrera parfaitement. Les commerces de la rue des Capucins ne seront pas en reste puisque leur attractivité tendra à s’accroître grâce à ce regain d’activités. "L’architecture de cette nouvelle construction s’intégrera parfaitement à celle des bâtiments déjà présents", poursuit Nicolas Martin. "D’importantes retombées commerciales et économiques, dans l’axe des Capucins, devraient être assurées par cette nouvelle construction."

Ce nouveau projet s’inscrit donc parfaitement dans la redynamisation du quartier de la gare, l’une des priorités du collège communal de Mons. Pour rappel, des œuvres d’art avaient déjà été implantées dans ce quartier dans le cadre du projet "Mons cachés". En plus du design, la sécurité avait également été accrue notamment grâce à des passages plus fréquents des patrouilles de police.