Retardée de plusieurs semaines compte tenu du contexte sanitaire et finalement lancée le 5 décembre dernier, l’exposition consacrée aux œuvres de Roy Lichtenstein n’a pas été boudée pour les visiteurs, que du contraire ! Officiellement clôturée ce dimanche, cette dernière a attiré près de 52 079 personnes. Un succès dont le bourgmestre Nicolas Martin (PS) et l’échevine de la culture Catherine Houdart se réjouissent.

"Malgré la situation sanitaire très particulière que nous connaissons depuis plus d’un an, nous pouvons être très satisfaits de la fréquentation connue par l’exposition phare de la saison consacrée à Roy Lichtenstein", précise le bourgmestre. "Toutes les précautions en termes de sécurité sanitaire ont été prises afin de permettre au plus grand nombre de découvrir cette proposition unique de l’artiste à Mons. Grâce au dynamisme de nos équipes, les protocoles en termes d’ouverture, de jauge, de signalétique et de réservation en ligne (ou par téléphone) ont pu rapidement être mis en place, ce qui a permis aux nombreux visiteurs de profiter d’un moment d’évasion culturelle dans notre belle ville."

L’exposition, baptisée Visions Multiples, était organisée au BAM avec le soutien du FEDER et de la Fédération Wallonie-Bruxelles. "On peut aisément avancer que Mons confirme l’attractivité de son capital culturel et touristique", ajoute Catherine Houdart. "L’exposition a rencontré un beau succès avec un public hétéroclite. Cette exposition, au rayonnement international, a donc des retombées économiques positives pour notre commerce local et je m’en réjouis pleinement. Cette dynamique positive se poursuivra dans les prochains mois avec une programmation qui s’annonce d’ores et déjà prometteuse."

Diverses activités et expositions sont en effet au programme au sein des différents sites culturels montois. On rappellera d’ailleurs que "la Triennale de l’affiche politique" est visible au Mons Mémorial Museum jusqu’au 19 décembre 2021 et que l’exposition "Mons au temps de Waudru, itinéraire mérovingiens" le reste jusqu’au 13 juin prochain. Toutes les deux rencontrent actuellement un beau succès.

Malgré la pandémie, les Montois et visiteurs d’un jour ont donc toujours soif de culture… Preuve que le secteur est bel et bien essentiel.