Mons

Torino Dubois et Brondon Kempfer, accusés d'un vol avec meurtre perpétré dans la ferme Libiez à Roisin la nuit du 20 au 21 octobre 2016, ils sont condamnés à 12 et 10 mois de prison avec sursis

En juin 2014, la police avait été informée qu'une série de cambriolages perpétrés dans des commerces de la région de Mons, avaient été commis par des membres de la famille Dubois, établie près du clos des Hirondelles à Ghlin. Ces membres étaient aussi soupçonnés d'avoir porté des coups à trois personnes devant un bowling à Mons, en novembre 2014.

Le tribunal correctionnel de Mons, puis la cour d'appel du Hainaut, jeudi, ont acquitté des membres de la famille Dubois au bénéfice du doute pour plusieurs vols, dont celui perpétré chez un concessionnaire de motos à Mons. Les objets volés ont été retrouvés chez les prévenus un an après le vol. Pour la cour, cela ne prouve pas qu'ils soient les auteurs du vol.

Quatre des six prévenus étaient en état de récidive. Antonius Dubois écope d'un an pour des vols mais la cour applique l'article 65 du code pénal pour la bagarre au bowling. Antonius avait écopé de quatre ans en juin 2016, devant la cour d'appel. Ferdinand Dubois écope de 15 mois et son frère, Gaston, d'un an. Vicent Kempfer écope de 18 mois de prison.

Quant à Torino Dubois et Brondon Kempfer, accusés d'un vol avec meurtre perpétré dans la ferme Libiez à Roisin la nuit du 20 au 21 octobre 2016, ils sont condamnés à 12 et 10 mois de prison avec sursis. Leur procès aux assises avait été reporté, il y a quelques mois, suite à la récusation du président. Il pourrait avoir lieu en octobre prochain.