Les policiers montois ont contrôlés 15 établissements le week-end dernier.

Durant la nuit de samedi à dimanche, la zone de police Mons-Quévy a participé au contrôle de 15 établissements en collaboration avec les partenaires sociaux, à savoir les inspecteurs des Lois Sociales, de l’ONEM, de l’AFSCA, de l’INASTI, du SPW ainsi que les agents des douanes et accises. 

Il s'avère que sur ces 15 établissements contrôlés, seuls trois étaient parfaitement en règle. Quatre ont en revanche reçu un procès-verbal de l’AFSCA, six n’étaient pas en ordre au niveau du respect du temps de travail ou du contrat de travail et deux ont vu leurs marchandises saisies à cause de l’origine inconnue de celles-ci.

Au final, quatre établissements ont été mis sous scellés par la police. "Pour rappel, les policiers présents lors de ces contrôles assurent notamment la sécurité de l’ensemble des contrôleurs", précise la police. "Ils réalisent ensuite les devoirs judiciaires afférents. Ce type de contrôle est régulièrement réalisé sur la Zone dans le but de lutter contre les problèmes d’hygiène et/ou de fraude en tout genre."