Mons La collégiale Sainte-Waudru se dote de nombreux atouts qui ont fait craquer Laurent Voulzy et Natasha St-Pier.

La collégiale Sainte-Waudru est un lieu bien connu de la région notamment pour y abriter le car d’or. Mais depuis quelque temps, Sainte-Waudru accueille des concerts de la chanson française. C’est d’abord Laurent Voulzy, qui s’est produit à la collégiale le 4 avril dernier pour le plus grand plaisir de ses fans montois, qui a lancé le bal.

Le chanteur était de retour avec son nouvel album Belem. L’occasion pour ses admirateurs de découvrir ses nouveaux titres mais aussi son répertoire revisité. Le tout en résonance avec ce lieu unique de notre patrimoine. Un concert qui a vite été marqué du tampon sold-out, la collégiale ne pouvant accueillir que 1000 personnes.

Laurent Voulzy n’a pas été le seul artiste à être séduit par l’édifice montois. Le 29 juin prochain, c’est Natasha St-Pier qui fera une prestation dans la collégiale. Elle y reprendra les poèmes de Thérèse de Lisieux.

Un concert à titre caritatif puisque les bénéfices de la soirée seront reversés au profit des enfants de l’œuvre humanitaire Akamasoa du père Pedro à Madagascar. L’association travaille au service des plus démunis à Madagascar. Ils ont notamment construit des villages, développé l’enseignement et les soins de santé. Un concert qui a en plus une valeur religieuse puisque c’est un prêtre qui organise la tournée de Natasha St-Pier. D’ailleurs, la collégiale a promis une aide pour l’accueil des spectateurs. Si plusieurs centaines de places ont déjà été vendues, le concert n’est pas encore sold-out.

De son côté, la collégiale est très heureuse d’accueillir ces artistes de la chanson française. L’édifice se veut ouvert non seulement pour les pratiquants et les touristes mais aussi pour tous les Montois. Ces concerts sont donc une aubaine pour l’édifice. "À la fin de son concert, Laurent Voulzy m’a clairement dit qu’il avait particulièrement apprécié le cadre de la Collégiale et qu’il souhaitait revenir", confie Pierre Dufour, Président de l’association Sainte-Waudru.

La collégiale offre également un cadre qui ne doit pas laisser indifférent les artistes qui viennent s’y produire. "Je pense que les artistes se sentent inspirés par le cadre général de la Collégiale." Malgré les travaux en cours à Sainte-Waudru, tout est mis en place pour accueillir le public. "Nous essayons de rendre la collégiale la plus accueillante possible et les visiteurs ont d’ailleurs pu constater récemment que nous avions entrepris de placer une série de blasons entre les colonnes qui entourent la nef." La collégiale n’a donc pas fini d’accueillir des concerts.