Des soirées rap jusqu’aux expositions consacrées à l’art urbain, le tout en passant par des projections et impros de danse. C’est du 4 au 10 mai que le nouvel épisode de la Mons Street Party se déroule cette année. Un nouveau format plus condensé de l’événement est proposé cette année par les organisateurs.

Afin de répartir l’art urbain aux 4 coin de Mons, Mars a laissé carte blanche aux associations montoises actives dans la Street Culture. "Le résultat est un temps festif et accessible à tout le monde.", affirme-t-on du côté de l’organisation.

Une poignée d’artistes locaux sont invités. Parmi ces derniers, on compte FAKER, un artiste gaffeur de Mons. Son exposition sera ouverte au grand public du 5 au 10 mai compris. Green Montana, un artiste compositeur belge en pleine ascension qui sera sur scène le 6 mai. Mais encore la Compagnie Double Impro, un groupe de démo qui dansera le 7 mai.

Le programme est chargé car les animations sont prévues en masse. Certaines activités seront payantes mais d’autres seront gratuites comme la Session Skatepark du 8 mai ainsi que le projet M.U.R qui consiste à la présentation d’une œuvre d’un artiste urbain. Le vernissage est prévu durant le début de la soirée du 9 mai et se déroulera à ciel ouvert.