Mons Sud Radio s’est associé à un projet social initié par le CHU Ambroise Paré.

L’événement est désormais devenu une tradition, s’inscrivant d’ailleurs dans le programme officiel de la Ducasse. Organisé de main de maître par Sud Radio depuis 1996, le concert du Doudou revêt un caractère particulier cette année, puisqu’il sera associé à une œuvre caritative qui permettra la création d’une Maison du Mieux-être, l’un des projets du CHU Ambroise Paré.

La Maison du Mieux-être, ce sera sa dénomination, est destinée à tous les patients traités au sein de l’hôpital pour tout type de cancer, et ce dès l’annonce du diagnostic, pendant le traitement et l’année qui suit. "Notre radio a été profondément séduite par le beau projet d’Ambroise Paré, confie Natacha Delvallée, l’administratrice-déléguée de Sud Radio. Nous allons nous associer à cette énergie bienveillante. D’une part en ouvrant une plateforme SMS pour récolter des fonds qui seront reversés à Ambroise Paré puisque chaque SMS envoyé permettrait de récolter un euro pour le projet."

D’autre part, Sud Radio compte sur la générosité des participants au concert pour faire grimper la récolte le soir du 14 juin, où ils assistent gratuitement à ce spectacle, où les célébrités ne manquent jamais. "Nous boosterons la récolte en faisant participer le public présent. Un Live Facebook permettra aussi à toutes les personnes hospitalisées, ou dans l’incapacité d’être présentes, de vivre ces moments uniques."

Le concert du Doudou, organisé et offert par Sud Radio, draine chaque année près de 30 000 personnes sur la Grand Place de Mons. Une scène qui aura vu les plus grands noms de la chanson française défiler en quelque 23 éditions, dont le millésime 2019 se déroulera le 14 juin.


Un projet en concertation avec les patients

Cette démarche, le CHU Ambroise Paré, l’a voulue concertée avec ses patients. Ce lieu leur est destiné et il est primordial qu’il corresponde à leurs attentes et répondent à leurs besoins.

Tous les patients oncologiques traités en ambulatoire au sein de l’hôpital pourront être accueillis dans ce nouvel espace qui se veut complémentaire à l’établissement de soins. "L’objectif est en effet de réunir en un lieu, des soins et des activités en synergie avec la médecine conventionnelle, afin d’améliorer la qualité de vie des patients et le suivi de leurs traitements", confie le CHU Ambroise Paré, qui précise que cette initiative est née sous l’impulsion de Ginette Kruppa et sa mise en oeuvre est orchestrée par Hélène Leto.

À ce jour, toutes les activités ne sont pas encore définies mais leur développement sera axé sur base des quatre piliers de la médecine intégrative : énergie et vitalité (exercice médecine, yoga), nutrition et prévention (ateliers culinaires, conférences), émotion et mental (hypnose, méditation de pleine conscience, sophrologie, groupes de parole), corps et esthétique (massages, ateliers esthétiques, ateliers foulards, maquillage, prothèses capillaires), … Au-delà de ces activités, cette maison sera également un lieu de rencontre et d’écoute pour les patients afin de créer un lien social et rompre l’isolement.