Mons

Une assistance psychologique a été mise en place

Le moment aurait dû être inoubliable pour toutes ces petites têtes blondes mais il restera à jamais marqué par le drame. Dimanche matin, un élève de sixième année de l’Institut du Sacré-Cœur de Mons a perdu la vie alors qu’il se trouvait, avec ses camarades, en classe de neige en France. Le petit garçon aurait été victime d’une rupture d’anévrisme.

Un encadrement psychologique a été mis en place afin de permettre à l’ensemble des enfants de surmonter le choc lié à cette disparition brutale et bien trop prématurée. La rédaction de la Dernière Heure présente ses plus sincères condoléances aux proches et à la famille.