Ce n'est pas un parcours de Mario Kart et pourtant, le boulevard Kennedy sera bientôt orné d'un passage piéton aux couleurs de l'arc-en-ciel. En effet, sur une proposition du conseiller Vincent Crépin (Ecolo), la Ville de Mons va manifester par cette référence au Rainbow Flag son soutien à la communauté LGBT+.

"Depuis 1978, le Rainbow Flag ou drapeau arc-en-ciel est le symbole qui représente la communauté LGBT+", rappelle Vincent Crépin. "Il évoque la paix, la diversité et l’harmonie, mais également les nombreux combats menés par cette communauté en Belgique et à travers le monde pour faire valoir ses droits. Plusieurs grandes villes européennes ont repeint des passages piétons aux couleurs du Rainbow Flag afin de marquer de façon visible leur solidarité à l’égard de la diversité et de la communauté LGBT+."

Pairs, Bordeaux, Avignon, Bruxelles ou plus récemment Liège ont déjà adopté ce symbole. La Cité du Doudou devrait suivre. L'emplacement de ce passage piéton aux couleurs du Rainbow Flag n'a pas été choisi par hasard. Sur le boulevard Kennedy, il sera situé à proximité de la Maison Arc-en-Ciel (MAC), laquelle, déjà contactée par Vincent Crépin, accueille chaleureusement l'initiative.

"La MAC de Mons offre un lieu d’échanges, de convivialité, d’informations, d’écoute et d’accueil pour toute personne concernée directement ou indirectement par l’homosexualité ou en questionnement sur les orientations sexuelles ou l’identité de genre", précise le conseiller Ecolo. "Membre de la fédération Arc-en-Ciel de Wallonie, la MAC est un partenariat de 5 associations sur la région de Mons : Activ’elles, Tels Quels Wallonie, AlterVisio, Les CHEFF et CHEM."

L'accueil a également été chaleureux au conseil communal. La motion de Vincent Crépin a ainsi été approuvée à l'unanimité. Le passage pour piéton aux couleurs du Rainbow Flag pourra ainsi être bientôt réalisé. Côté pratique, précision que l'aménagement est envisagé de manière à conserver les bandes blanches pour rester conforme au code la route.

Aussi symbolique soit-il, ce passage pour piéton a pour but de rappeler selon le conseiller Ecolo que Mons est une ville solidaire attentive à la diversité et portant une attention particulière aux publics fragiles. Une attention d'autant plus nécessaire dans le contexte de la crise sanitaire. En effet, "le confinement et l’isolement que nous vivons fragilisent encore un peu plus certains membres de la communauté LGBT+ et particulièrement les plus jeunes", souligne Vincent Crépin.