Du 2 au 7 décembre, le chef Benoit Lienard proposera un menu entrée-plat-dessert.

C’est une initiative pour le moins insolite qui a germé dans l’esprit de Steve Willems il y a déjà plusieurs mois et qui est en passe de se concrétiser. Du 2 au 7 décembre, le nouveau showroom de la concession Opel aura des airs de grand restaurant puisque le chef Benoit Lienard sera derrière les fourneaux pour proposer un menu entrée-plat-dessert d’exception.

"Nous cherchions à mettre sur pied un événement insolite afin de créer un trafic dans le showroom mais également de se faire connaître de tous les milieux", explique Steve Willems. "Lorsque nous avons construit notre nouveau showroom, nous le voulions le plus polyvalent possible afin de pouvoir coller à différentes ambiances."

Au total, ce sont 32 couverts quotidiens qui seront proposés entre le 2 et le 7 décembre. "C’est une formule business lunch, les repas seront donc servis entre midi et 14h30. Le menu a été totalement et librement concocté par le chef. Il sera le même chaque jour mais sera accompagné d’un vin différent grâce à notre collaboration avec six cavistes montois." Le prix du menu est fixé à 35 euros et un forfait vin sera disponible pour 27 euros. Deux euros par menu seront par ailleurs reversés au profit d’enfants placés dans un home de la région pour qu'ils puissent célébrer Noël.

"Pour Opel, c’est avant tout un événement de communication. Nous sommes précurseurs en la matière et tentons de toujours nous montrer innovants: dans la région, mêler concession et horeca ne s’est pas encore fait. Alors que c’est quelque chose qui devient de plus en plus courant dans le milieu de la mode par exemple. Mais ce que nous souhaitions vraiment, c’est favoriser la co-construction et la mise en évidence d’autres enseignes que la nôtre et les échanges avec elles."

S’il s’agit d’une grande première, Steve Willems ne cache pas ses ambitions. "Avant toute chose, nous espérons que le public s’appropriera l’espace mis à sa disposition, qu’il se sentira comme chez lui. Jusqu’ici, l’engouement semble réel puisqu’en quelques jours seulement, la plupart des places ont déjà trouvé acquéreur." Le concept pourrait dès lors être reproposé chaque semestre, autour de mets de saison bien sûr.