Mons

La jeune candidate n'a pas froid aux yeux...

"C'est un grand risque que je prends en postant cette photo", admet Clotilde Vallée, 19 ans, dans sa publication. Ce n'est pas sans dire. À quelques jours des élections, la campagne bat son plein et le moindre écart des candidats vient ajouter de l'eau au moulin de leurs opposants. Mais celle qui est 5e suppléante dans la circonscription de Mons-Borinage pour les régionales sur la liste Ecolo tenait à faire passer un message. Pour cela, elle a posé seins nus de dos, levant le majeur bien haut.

Par cette mise en scène, la jeune candidate cherche à dénoncer l'"hypocrisie" de la société actuelle. "Il y en a qui soutiennent l'égalité homme-femme mais une fois qu'ils voient un téton féminin c'est le choc ! Alors que des mannequins masculins posent en torse nu dans les magazines ça ne pose aucun problème. Ceux qui pensent que le corps d'une femme est un objet et qu'il ne lui appartient pas, avez-vous pensé à votre mère en disant ça ? À votre fille ? À votre sœur ?", écrit-elle.

Clotilde Vallée voudrait servir d'"exemple à toutes celles qui n'ont pas confiance en elles ou qui ont peur". "Personne n'a le droit de vous juger sur votre poids, sur votre façon d'être ! Votre corps c'est ce qui vous représente et il a le droit que vous l'acceptiez !", insiste la candidate Ecolo. 

Mais cette dernière ne se dit pas pour autant féministe même si elle a fait de l'égalité homme-femme son cheval de bataille. La jeune femme préfère se considérer comme "humaniste", estimant "favoriser l'humain avant tout". 

La candidate Ecolo a fini par retirer sa publication dans le courant de la journée. 

© Capture d'écran