Elle peut grimper jusqu'à 250 euros pour aider les Montois à renforcer la sécurité de leur habitation.

Même si le lockdown avait freiné la tendance l'an dernier, les cambriolages restent un phénomène inquiétant dans bon nombre de communes. À Mons, les habitants peuvent déjà compter sur les services de conseillers en prévention. Spécialement formés, ils prodiguent gratuitement des recommandations pratiques pour mieux protéger son logement des voleurs.

À présent, la Ville de Mons ajoute une nouvelle corde à son arc contre les cambriolages avec l'octroi d'une prime communale pouvant grimper jusqu'à 250 euros. Elle s’adresse à toutes les personnes désireuses de mieux protéger leur habitation, peu importe qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement. Il suffit que le logement soit situé sur le territoire de la commune de Mons, qu'il soit privé et qu'il n'abrite aucune activité commerciale.

"Lutter contre l’insécurité est l’une de mes priorités depuis ma prise de fonction comme bourgmestre", rappelle Nicolas Martin. "Notre objectif avec l’attribution de cette prime est de continuer à protéger efficacement les habitations situées sur le territoire des 19 communes du Grand Mons et ainsi prévenir un maximum les cambriolages. Nous encourageons surtout les personnes de plus de 60 ans, isolées, handicapées et/ou déjà victimes d’un cambriolage (mais pas seulement) à solliciter cette prime, afin de mieux protéger leurs habitations. Il est en effet important d’être attentif à ce public plus vulnérable pour qu’il puisse bénéficier des recommandations d’un expert en prévention afin d’apporter les mesures de sécurisation adéquates."

Concrètement, les personnes qui souhaitent bénéficier de cette prime peuvent s'adresser au Service Prévention de la Ville de Mons qui mandatera alors l'un de ses conseillers. Ce dernier effectuera un état des lieux et dressera une liste de recommandations pour limiter les intrusions. Rappelons que ce service est gratuit. La prime pourra ensuite être demandée sur base de cette liste de recommandations. Avec un maximum de 250 euros par habitation, la prime pourra couvrir jusqu'à 25% des frais, tant pour l'achat de matériel que pour l'installation. Il est important de bien conserver ses factures originales pour le Service de Prévention. Précisons enfin que l’installation d’un système d’alarme électronique n’est pas comprise dans cette prime.