Il y a d'une part l'immense vitrine de ce bâtiment laissé vide en plein centre-ville, depuis que H&M a mis les voiles. Il y a d'autre part ces artistes locaux en manque de visibilité, surtout en plein confinement. Jamais à court d'inspiration, le Comptoir des ressources créatives (CRC) de Mons a planché sur une idée de "eVitrine" pour transformer ces deux problèmes apparents en un projet novateur.

Concrètement, des créations d'artistes locaux seront exposées dans le piétonnier, en vitrine de cette grande cellule vide. Elles seront accompagnées d'un petit panneau présentant les créateurs ainsi que de QR codes que les passants pourront scanner pour accéder à la boutique en ligne des artistes participant au projet.

"Nous avons vu beaucoup d'artistes qui avaient développé des eShops pour vendre leurs créations en ligne. Aussi, lorsque l'un des créateurs de notre réseau est venu avec cette idée de eVitrine, on a tout de suite été séduit et on s'est dit que ça pourrait être utile", explique François Chevalier, responsable du CRC de Mons. "C'est aussi une façon de prendre le contre-pied d'Amazon qui est fort critiqué. Nous voulons montrer que les créateurs locaux ont leur propre boutique en ligne et que l'on peut passer directement par eux pour acheter local."

Les démarches nécessaires ont rapidement été entreprises pour concrétiser le projet. Plusieurs feux devaient toutefois passer au vert. Mais cela n'a pas été difficile, tant cette idée de eVitrine se révèle ingénieuse et bienvenue dans le contexte de la crise sanitaire. "Par l'entremise de la Ville de Mons, nous avons pu entrer en contact avec le propriétaire du magasin qui a trouvé le projet très intéressant. Il est heureux de pouvoir aider des artistes et ne va rien nous demander pour l'occupation de la vitrine", se réjouit François Chevalier. "Il nous a même proposé une autre cellule vide, l'ancien magasin Etam un peu plus haut dans le piétonnier. Si le projet fonctionne bien et que nous sommes à l'étroit, nous savons donc que nous avons encore cette possibilité."

Mais le CRC n'était pas le seul à lorgner la vitrine de l'ancien H&M. "En partenariat avec David Jeanmotte qui s'occupe de Mons Cœur en Neige, l'asbl Gestion Mons Centre-Ville avait prévu d'installer des décorations de Noël dans la vitrine. J'ai eu un contact avec David Jeanmotte, il trouve aussi que le projet est formidable. Nous allons donc marier les deux, avec cette eVitrine et des décorations de Noël."

Le CRC a déjà lancé un appel à projets auprès de centaines d'artistes. "Un petit comité fera une sélection afin d'avoir une offre variée. Ça peut aller des bijoux aux sculptures en passant par le mobilier. Nous espérons avoir une trentaine d'articles et pouvoir installer la vitrine rapidement. Nous avons déjà l'accord du propriétaire pour l'occuper jusqu'à la fin du mois de janvier", conclut François Chevalier.

© D.R.