Consigner les canettes comme on consigne les bouteilles de bière? L'idée n'est pas neuve, mais elle est revenue au-devant de l'actualité cet été après la mort de bovins qui avaient ingurgité des canettes jetées dans la nature.

L'idée de consigner les canettes, Vincent Crépin (Ecolo) la mettra également sur la table du prochain conseil communal. Il a en effet déposé une motion proposant que la Ville de Mons rejoigne l'Alliance de la Consigne. "Ça sonne un peu comme un groupe de superhéros", sourit Vincent Crépin. "Il s'agit en fait d'un mouvement qui réunit des organisations environnementales, des entreprises, des villes et communes de Belgique et des Pays-Bas qui en ont assez des déchets sauvages. Elle lance un appel aux gouvernements afin d’introduire des solutions structurelles de consigne sur les bouteilles en plastique et les canettes."

Le conseiller Ecolo ne manque pas d'arguments pour faire valoir sa motion. Il y a évidemment le contexte de l'urgence climatique, souligné par les mobilisations importantes de la jeunesse. Mais il y a aussi des questions de bon sens. "Les canettes et les bouteilles en plastique représentent 40% des déchets sauvages. L'enlèvement de ces déchets, dans la nature ou dans les sacs, représente un coût important pour les Montois", rappelle le conseiller Ecolo. "Avec l'Alliance de la Consigne, nous pouvons apporter une solution structurelle contre la pollution, une solution équitable qui enlève le coût d'enlèvement de ces déchets pour les citoyens et une solution qui rend les producteurs davantage responsables des déchets qu'ils produisent. Ça offre en outre un modèle de gestion circulaire des matières premières."

Pas étonnant dès lors que 82% des Belges se disent favorables à la consigne des canettes et des bouteilles en plastique. L'idée devrait faire son chemin dans la Cité du Doudou. Le PS et le CDH comptent en effet eux aussi déposer une motion allant dans ce sens.