Comme chaque année, les équipes de Luc Petit devaient passer par la collégiale Sainte-Waudru le temps d’un week-end enchanté pour leur tournée du Noël des Cathédrales. Mais voilà un autre événement que le coronavirus va pouvoir accrocher à son tableau de chasse. L’annulation a en effet été communiquée. Dans les rangs de l’organisation, on ne cache pas sa déception.

"Je suis même plus que déçu, j’en deviens fataliste. On ne voit plus rien venir avant des mois", souffle le metteur en scène, Luc Petit. "J’ai eu la chance de pouvoir faire un spectacle cet été, mais le secteur souffre particulièrement de cette situation. Pour le Noël des Cathédrales, ce sont 150 professionnels et près de 60 bénévoles qui sont mobilisés à chaque tournée."

Cet été déjà, Luc Petit avait pris sa plume pour alerter les autorités sur le sort du secteur culturel et plus particulièrement sur celui des producteurs indépendants pour lesquels aucune aide n’était prévue. "On ne peut pas dire que la situation s’est arrangée depuis. Nous avons eu une aide pour sauver in extremis les féeries de Beloeil qui ont dû être annulées et que nous avons converties sous forme de parcours enchanteur avec les Lumineuses de Beloeil en décembre", poursuit Luc Petit. "Mais pour le reste, tout est à l’arrêt. Quand on écrit à la ministre, nous n’avons pas de réponse. Je peux comprendre que les quelques personnes qui travaillent à son cabinet sont débordées. Mais ce n’est pas une réponse politique de dire qu’on est dépassé. Certes, le secteur culturel n’est pas facile à gérer, car il recouvre un tas de choses différentes. Mais il faut une task-force qui puisse répondre à nos questions. Pourra-t-on organiser des événements cet été ? Comment pouvons-nous nous adapter ? Nous n’avons pas de réponses. Lors du premier confinement, nous nous sentions abandonnés. Ici, nous sommes entendus, on nous dit qu’on est bien au courant du problème, mais nous n’avons pas de réponses."

Le Noël des Cathédrales passe par la Cité du Doudou chaque année pour offrir un instant féerique avec pour prestigieuse scène la nef de la collégiale Sainte-Waudru. C’est devenu un rendez-vous incontournable pour de nombreux spectateurs, petits et grands. Il faudra malheureusement faire une croix dessus cette année.