Mons

La Ville a inscrit un subside à son budget 2019. Un terrain est trouvé du côté du Grand Large.

Les exploits des Red Lions aidant, le hockey a le vent en poupe en Belgique. A Mons notamment où l'Ascalon HC a connu en quelques années une ascension fulgurante. Créé en 2013, le club compte aujourd'hui 400 membres et 21 équipes.

"Nous avons commencé en louant un terrain à la Sapinette", explique Vincent Meurisse, secrétaire générale de l'Ascalon HC. "Aujourd'hui, cette solution temporaire ne répond plus vraiment à nos besoins. Il n'y a pas assez de disponibilités pour assumer tous les entraînements et les matchs. Il nous faut une structure propre, et un terrain de hockey, pas un terrain multisport."

Voilà quelque temps que le club cherche un endroit pour développer son projet. Plusieurs lieux avaient été évoqués, dont un terrain situé derrière l'ancienne caserne de Ghlin. Finalement, ce sera près du Grand-Large. Du côté de la Ville, les indicateurs sont également au vert. Lors de la présentation du budget 2019, le bourgmestre Nicolas Martin et l'échevine des Sports Mélanie Ouali ont annoncé qu'un montant de 375.000 euros était inscrit pour subsidier la nouvelle infrastructure.

"Infrasport devrait intervenir à hauteur de 75% du financement global", avait expliqué Nicolas Martin. "Nous prendrons en charge les 25% restants. Il y avait eu de nombreuses tractations avec l'Ascalon sur les futures infrastructures. Nous avons décidé lors d'une dernière réunion d'intervenir financièrement et de laisser le club gérer le projet, un terrain ayant été trouvé près du Grand Large. Un endroit idéal, car la zone a déjà une vocation de sports et de loisirs."

La balle est maintenant dans le camp du club. Ses responsables ont déjà pris des contacts avec Infrasport, mais il va falloir introduire officiellement un dossier pour la nouvelle structure. Le soutien de la Ville de Mons devrait aider. Toutefois, le projet doit encore suivre son chemin administratif. Le nouveau terrain n'est donc pas pour demain, nos hockeyeurs montois vont devoir ronger encore un peu leur crosse, mais une étape importante a tout de même été franchie.