La décision est tombée ce vendredi après-midi, les ministres Borsus et Tellier ont refusé sur recours le permis pour Nova Mons. On imagine la satisfaction des riverains qui avaient contesté le projet. Mais elle ne sera que de courte durée. La Ville de Mons entend bien relancer les démarches. "Il s’agit d’un dossier ambitieux qui vise à créer des logements de qualité, de nouveaux espaces publics et des espaces verts ouverts à tous, dynamiser notre centre-ville et ses commerces et à offrir aux citoyens un nouveau quartier au cœur de notre ville historique en éliminant un chancre majeur", commente Maxime Pourtois.

Pour l'échevin de l'Urbanisme, la décision wallonne tombée ce vendredi ne vient pas remettre en question le fond du projet. "Nous respectons tout à fait la décision, basée uniquement sur des aspects procéduraux, rendue par les ministres", poursuit Maxime Pourtois. "Mais elle n’est en aucun cas une remise en question du projet Nova Mons. Mieux, dans son argumentaire, elle confirme la dérogation au plan de secteur ou encore l’implantation du projet. Il convient également de souligner qu'aucun élément de fond visant l'opportunité du projet n’a été cassé par les ministres en recours. Au contraire, la position exprimée par les ministres est intégralement basée sur un document administratif qu’ils estiment manquant et dont l'absence pourrait fragiliser la décision ministérielle prise sur recours et donc la sécurité juridique du permis. Nous en prenons acte et allons mettre tout en œuvre afin de le fournir."

De nouvelles démarches vont donc être lancées pour répondre à l'absence d'un plan d'alignement des voiries pointée par les ministres. "Le permis intégrait un volet de modification de voiries et de détermination des domaines privés et publics extrêmement précis, dûment approuvé par le Conseil Communal, lequel rencontrait les objectifs du plan d'alignement", souligne l'échevin de l'Urbanisme. Et d'ajouter qu'un plan d'alignement devrait être réalisé et soumis à l'enquête publique. Ensuite, un nouveau permis sera déposé et instruit selon les procédures en vigueur. La saga Nova Mons est donc loin d'être terminée.