Cinq personnes étaient en possession de stupéfiants.

Ce mercredi 24 octobre, la police boraine a mené une vaste opération de contrôle dans les bus TEC de la région. Ce sont pas moins de 24 policiers accompagnés par un chien « stup » qui se sont mobilisés. Ceux-ci étaient épaulés par 16 agents des TEC en charge du contrôle des titres transport.

Pour procéder à ces vérifications, 21 bus ont été déviés de leur itinéraire et un peu retardés. Les contrôles ont été effectués à trois endroits différents. C'est ainsi que 844 personnes ont été contrôlées et que 35 d’entre elles ont fait l’objet d’une vérification plus poussée avec notamment une consultation dans les bases de données dont la BNG (bande de données nationale). Cinq personnes étaient également en possession de stupéfiants (marijuana).

"Ces résultats qui ne sont pas « affolants » et qui attestent de la qualité du travail de terrain mené depuis de nombreuses années au sein de la zone de police boraine et ayant notamment comme objectif la lutte contre les stupéfiants dans et aux abords des écoles. Des opérations similaires sont bien entendu à nouveau programmées", prévient la police boraine.