Fabienne Libert n’est pas restée indifférente face aux inondations survenues il y a quelques mois en Belgique. Cette dame au grand cœur, originaire de Saint-Symphorien, avait donc décidé d’agir en juillet dernier en venant en aide aux sinistrés de Liège. Depuis lors, elle n’a jamais cessé d’aider et envoie encore régulièrement des camions de vivres pour ces derniers. En ces fêtes de fin d’année, elle est bien décidé à leur confectionner entre 300 et 350 cougnoles.

L’aventure solidaire de Fabienne Libert ne date pas d’hier. Elle est en effet bénévole depuis le 16 juillet dernier, date à laquelle elle a commencé à récolter des dons pour les sinistrés. "J’ai eu la chance de disposer de locaux prêtés tantôt par le café des Tilleuls tantôt par le restaurant Maxens à Saint-Symphorien", explique Fabienne Libert. "Grâce à eux, j’ai pu envoyer deux à trois convois de dons par mois en direction de Liège. Je m’y suis également rendue à plusieurs reprises et ai pu travailler avec 36 familles, rencontrées sur place. Dernièrement, j’ai confectionné des box de Saint-Nicolas et de Noël pour les enfants sinistrés. J’ai pu en obtenir un peu plus de 400 au total des deux fêtes. Place maintenant aux cougnoles."

Pour mener à bien ce nouvel objectif, Fabienne peut compter sur le soutien d’Éric Delbecq, également bénévole et originaire de Fayt-le-Franc. L’idée de confectionner des cougnoles vient d’ailleurs de lui. "Les réseaux sociaux ont, pour une fois, joué un rôle très utile dans la rencontre entre bénévoles. J’ai pu grâce à cela me constituer un véritable réseau dont fait partie Éric qui m’aide encore aujourd’hui", raconte Fabienne Libert. "C’est lui qui m’a soumis l’idée de confectionner des cougnoles pour les sinistrés. Nous avons pu récolter 400 œufs, 15kg de sucre, 18kg de beurre et 24 litres de lait en ce sens, grâce à la solidarité de fermes locales notamment."

La matière première étant récoltée, Fabienne Libert va pouvoir commencer à confectionner les quelques 300 voire 350 cougnoles. Encore une fois, elle pourra compter sur Éric et plusieurs voisins pour l’aider à les préparer. La distribution est d’ores et déjà prévue le 9 janvier prochain dans les rues de Liège. De nombreux cadeaux, récoltés dernièrement, seront également distribués ce jour-là.

Le soutien aux sinistrés ne s’arrêtera pas là puisque Fabienne et Éric prévoient déjà de lancer une opération chauffage. "De nombreux sinistrés ont désormais accès au gaz mais les bonbonnes disposent d’une durée de vie limitée. Nous envisageons donc de récolter des sacs de pellets et des bidons de pétrole pour que les Liégeois puissent se chauffer sans dépenser trop d’argent, dont ils ne disposent parfois pas", conclut Fabienne Libert.