Décidément, la campagne autour de Quévy/Givry/Estinnes a tapé dans l'oeil des promoteurs éoliens. Voilà qu'EDF Luminus planifie désormais la construction de quatre éoliennes du côté d'Harmignies, le long de la chaussée de Beaumont. Elles s'élèveront à 180 mètres de hauteur et dégageront une puissance maximale totale de 16,8 MW pour une production électrique annuelle de 40 000 MW/h, soit la consommation de près de 10 000 ménages.

Une réunion d'information préalable avait été organisée en février 2019. Désormais, EDF Luminus a déposé sa demande de permis. C'est dans ce cadre qu'une séance d’information didactique est organisée le 28 janvier à la salle Calva d'Harmignies, avec comme objectif de présenter les résultats de l’étude d’incidences. Le lendemain, l'enquête publique sera officiellement ouverte et les citoyens auront jusqu'au 1er mars pour formuler ses observations écrites ou orales auprès de l’administration communale.

Si ce projet aboutit, ce sont donc quatre mâts supplémentaires qui garniront le paysage d'Harmignies et des alentours. Ces éoliennes viendront s'ajouter au parc de Quévy (10 éoliennes), à celui d'Estinnes (11 éoliennes) mais aussi à plusieurs autres gros projets en cours de concrétisation. Notamment celui de Mons-Estinnes (7 éoliennes, dont une sur le territoire d'Harmignies). Mais aussi à Peissant (5 éoliennes) ou encore à Grand-Reng (5 éoliennes). 

Bref, les éoliennes vont pousser dans les prochaines années dans cette zone balayée par les vents. De quoi aider à l'augmentation du parc des énergies renouvelables en Belgique.