Mons C’est à la Maison Ouvrière de Quaregnon que la structure a été installée.

Les initiatives citoyennes solidaires se multiplient dans la région. Citons par exemple, dans la région du Centre, ce riverain manageois qui a installé devant chez lui un frigo solidaire rempli de denrées non-périssables mais également de fruits et légumes frais. Du côté de Quaregnon, c’est une « give box » qui vient de voir le jour.

Christophe Poivre et Lina Santolini sont à l’origine de ce projet. « J’ai pris connaissance de l’existence de give box via les réseaux sociaux et j’ai immédiatement été séduit par le concept. J’en ai parlé avec Lina et nous avons décidé de nous lancer. Très rapidement, la page Facebook a été créée. Nous ne voulions pas que l’idée soit reprise par quelqu’un d’autre », commente Christophe Poivre.

Les deux Quaregnonnais se sont donc mis à la recherche d’un lieu. « Nous voulions absolument trouver un site privé et ne pas dépendre de la commune et risquer d’essuyer un refus. C’est finalement la Maison Ouvrière de Quaregnon qui s’est montrée intéressée par le projet. Elle avait déjà eu écho de ce concept et aurait souhaité le mettre sur pied mais elle n’en avait pas encore eu le temps. »

Dans un premier temps, seuls des livres seront déposés dans cette give box. « Le temps que les citoyens s’habituent au concept, que nous puissions voir si ça fonctionne et, surtout, si nous ne sommes pas victimes de dégradations. Ensuite, les gens pourront venir déposer des objets en bon état et pourquoi pas des vêtements pour que ceux qui pourraient en avoir besoin puissent en profiter. »

Bref, le projet se veut écologique et économique. « Certains ont plus de moyens que d’autres et se débarrassent plus facilement de leurs biens. Ces objets auront une seconde vie. C’est important dans une société de surconsommation. » Jusqu’ici, les étagères ont été installées et sont protégées par un toit de bardage, insuffisant cependant pour protéger les affaires de la pluie. Quelques améliorations pourraient donc être apportées à l’avenir.