Le tribunal correctionnel du Hainaut, division de Mons, a condamné, lundi, un homme et sa sœur pour une tentative de meurtre qui s'est déroulée à Mons, en mai 2020. G.L. écope d'une peine de cinq ans de prison et M.L. est condamnée à une peine de quatre ans. Les deux bénéficient d'un sursis probatoire de cinq ans pour ce qui excède la moitié de la peine. Le parquet avait requis sept ans de prison ferme. 

Les faits ont eu lieu dans un appartement de la rue Sans Coron à Mons. G.L s'était disputé avec sa compagne pour une carte de banque et lui avait fracassé une bouteille de vin sur la tête. Sa sœur est intervenue dans la rixe et a été blessée au poignet par un coup de tesson de bouteille porté par sa belle-sœur. M.L. l'a alors rouée de coups. Les protagonistes étaient sous l'effet de drogue et d'alcool.

La défense avait contesté l'intention d'homicide. L'avocate de M.L. avait plaidé que les coups n'étaient pas de nature à donner la mort. Quant à l'avocat du prévenu, il avait soutenu que la manœuvre de strangulation s'était arrêtée bien avant l'arrivée de la police, laquelle a débarqué dans un appartement en désordre, dont le sol était recouvert de sang.

Pour le parquet, il y avait bien une tentative d'homicide, compte tenu des propos tenus par les agresseurs.