Mons

Non contente de son incivilité, l'automobiliste s'en est pris à un homme qui la sermonnait subtilement.

Il est de ces comportements qui sont inacceptables, surtout lorsque le principal protagoniste semble s’en amuser. Inacceptable, c’est bien le terme pour désigner la situation qui s’est produite ce samedi après-midi dans la Rue Grande de Saint-Ghislain, une rue commerçante pourtant bordée de plusieurs parkings.

© D.R.

Si une simple voiture se garant sur une place pour personne à mobilité réduite peut malheureusement paraître banal, fort heureusement, certaines personnes s’offusquent encore de ce genre d’incivilités et n’hésitent pas à le faire remarquer subtilement au principal concerné, comme cela s’est produit ce samedi à Saint-Ghislain.

"Un homme attendait la conductrice qui était partie faire ses achats dans une parfumerie", confie Céline, l’auteure des clichés. "Cet homme lui a gentiment fait remarquer qu’elle était garée sur une place pour personne à mobilité réduite. Je m’attendais à ce qu’elle s’en excuse. Mais c’était tout l’inverse, elle s’est clairement moquée de la situation, répondant à cet homme qui avait pris la peine de l’attendre en lui faisant des gestes peu élégants."

© D.R.

Une incivilité qui est bien évidemment punissable par la loi puisque se garer sur une place réservée aux personnes à mobilité réduite constitue une infraction du deuxième degré. L’automobiliste irrespectueuse pourrait débourser quelque 116€.